Petit tour campagnard

Petit tour campagnard

Vent d’ouest d’hier, on espérait peut-être un peu de pluie. Raté ! C’est au tour du vent d’autan aujourd’hui. Alors on espère encore un peu… Surtout la mare du village, complètement à sec, et que nos « hommes verts » ont nettoyée du coup, ces jours-ci. Yapluka… pleuvoir ! J’ai continué jusqu’à une petite réserve d’habitude encore humide à cette période. Rien. La terre toute fissurée autour, les joncs par endroits encore verts, mais jusqu’à quand ?

Les arbres n’ont pas les belles couleurs or et rouille de l’automne, mais certains commencent à dorer le long du chemin blanc de la côte du Moulin. Les champs en friche sont bien tristes, sur les collines certains attendent les semailles, et tout au fond, le bois de Galembrun offre encore ses verts profonds

Même les moutons viennent réclamer… quoi ? on ne sait pas. Mais le bélier le plus curieux a une toison superbe !

Espérons tout de même qu’un peu d’eau viendra rafraîchir les prés, les herbages… c’est bien triste cette herbe beige-gris ! Sur la petite place des Jardins, bien ombragée, l’herbe est restée encore verte. Et, par endroits quelques feuilles jettent enfin des éclats d’automne.

Jardin d’automne

Jardin d’automne

Grand soleil et vent d’ouest supportable… ce matin, petit tour à Launac, pour faire visiter l’église à la cheffe de chœur de La Lauzeta (chœur d’enfants, de Toulouse), pour le concert de Noël (20 décembre 2019), organisé pour la troisième année par notre association, « Les arts au soleil ! ». Premier contact « en vrai », échanges, prises de repères. Une rencontre sympathique et intéressante.

Cet après-midi, petit tour de jardin… La maison se chauffe au soleil, les dernières roses sont embellies par le ciel d’un bleu incroyable (non, non, pas de retouche sur les photos !), et le chrysanthème rescapé de l’an dernier refleurit. C’est d’ailleurs sa deuxième floraison cette année, en mai/juin il s’était déjà cru en automne 😉 , et voilà qu’enfin il retrouve sa saison préférée !

Bien sûr, quand je fais un tour de jardin, il est indispensable que l’on m’accompagne… ou du moins c’est ce que les chats doivent penser, car, dès que je mets le nez hors de mon bureau, ils sont là ! Et de préférence sur mes pieds dès que je m’arrête…

Les dernières colchiques (mais pourquoi ne sont-elles pas mauves ici ?) profitent du soleil et le soleil joue dans les branches de l’albizia. Si les feuillages sont encore bien verts, l’herbe brûlée par le soleil de l’été n’a pas retrouvé sa couleur dans beaucoup d’endroits (il faut avouer que nous sommes loin d’un gazon soigné…), et après la balade Flipelette repart dans son coin pour un peu de repos, entre ombre et soleil.

Pendant ce temps… Raymond repeint les portes des chambres du haut, aux couleurs choisies par Frédérique et Naïs (sur les photos, ce n’est pas tout à fait le vrai rendu…). Les travaux ne sont pas encore terminés 😉 !

Malgré les arbres toujours verts, sur la terrasse l’automne nous rappelle qu’il est là, qu’on prenne les photos face au soleil ou en lui tournant le dos… Bonne fin de semaine !

Octobre rose

Octobre rose

Ce samedi, Cologne (32) organisait une journée autour de cette saleté qu’est le cancer, et en cet octobre rose, autour du cancer du sein plus particulièrement. Le but étant de faire connaître les soins de support sur le territoire du Bassin de Lomagne. Je mets ici l’affiche, vous aurez des explications plus claires :

Même si Cologne n’est qu’à 20 minutes de route de la maison, j’avoue : je n’ai pas eu le courage de me lever et d’aller faire une des randonnées proposées… Avec Raymond, nous sommes arrivés juste pour… mettre les pieds sous la table 😉 !

D’entrée le ton est donné, ambiance rose vif, bonne humeur et gentillesse. Soleil au rendez-vous. Repas avec uniquement des produits locaux, et bios.

Comme vous pouvez le voir sur les photographies, Guillemette avait été invitée pour exposer ses « Sourires ». Exposition tout à fait dans le ton de la conférence-échange de l’après-midi, où il était question de donner des pistes pour la prévention du cancer, pistes axées autant sur le plan physique que sur le plan psychologique. Des ateliers, ensuite, malheureusement tous aussi intéressants les uns que les autres…, mais il fallait choisir ! Alors, les massages étant plus que demandés, la cohérence cardiaque aussi, je me suis fait plaisir, je suis restée sur l’atelier créatif genre art-thérapie proposé par Guillemette. Un moment tout calme… dont voici le résultat :

La journée s’est terminée sur un temps d’échanges. Et cette journée marquée par l’optimisme (pas béat ni idiot), la volonté de tout faire pour que ce soit l’envie de vivre, la vie, qui gagne, de se dire qu’il faut changer cette façon de vivre sans cesse stressé, en courant, qui, finalement provoque tant de dégâts sur notre santé, qu’il faut regarder où est l’essentiel, s’autoriser à vivre (je vous mets tout ça en vrac, j’avoue que ce n’est pas encore complètement intégré 😉 )… bref, cette journée fut une belle journée, au milieu de personnes pleines d’énergie, d’empathie, de souci de partager, d’apporter du bien-être.

En repartant, j’ai pris la peine de photographier cette banderole, qui m’a fait sourire par son libellé… n’hésitez pas, si vous avez un enfant à brader, rendez-vous à Cologne 😀 !

Cosmopolite

Cosmopolite

La France cosmopolite, c’est le thème du mois de septembre sur le site #EnFranceAussi ( https://www.facebook.com/groups/EnFranceAussi ), si je ne me trompe pas… c’est que j’ai parfois un peu de mal à suivre tous ces groupes fort intéressants, et leur fonctionnement 😉 !

Cosmopolite : ouvert à toutes les civilisations, à toutes les coutumes. Bon sang mais c’est bien sûr ! Quoi de plus cosmopolite que la fête de l’Humanité, en septembre ? D’accord, on y débat, on y parle politique, on y dédicace des livres, on y écoute et on y vit (oui, oui, du verbe « vivre ») des concerts, mais… pas que ! Le village du Monde vous permet de rencontrer tout un tas d’associations, de pays, de découvrir, de discuter, mais aussi de goûter aux plats du monde entier. Et la foule qui se promène dans les « rues » de ce village est bien une foule cosmopolite. Dès le départ, sur le quai du RER, c’est parti pour « ailleurs »…

Ensuite, après une bonne marche de mise en jambes…, nous y voici. On passe devant toutes les provinces, régions, villes de France, et on arrive à ce fameux village du monde.

Si vous ne souhaitez pas discuter, échanger, vous pouvez… déguster des plats venus de tant de pays, que vous ne savez lequel choisir !

Il y a aussi les rencontres un peu partout dans les allées… l’ambiance est joyeuse, jamais agressive, j’ai l’impression que quelle que soit la raison pour laquelle on vient à cette fête, concerts, débats, gourmandise, chacun y trouve son compte. Là c’est la marche LGBT, ici Marc Lavoine, ailleurs les cheminots, ou un débat sur les retraites, l’éducation ou la santé, la librairie et ses dizaines d’invités venus signer leurs livres, ou du jazz, ou du cinéma… Marc Perrone raconte ses anecdotes en musique, et tout le monde se met à danser, peu importe qu’on se connaisse ou pas, on est là et on est bien… On se soutient, on chante l’Internationale à la fin du meeting, puis on retourne vers l’Afrique, la Chine, les pâtisseries Indiennes, le cassoulet du Tarn ou les galettes bretonnes…

Cosmopolite : ouvert à toutes les civilisations, traversé par des citoyens du monde entier.

l’été s’en va…

l’été s’en va…

… l’automne s’en vient ! Et je n’ai pas vu passer ces journées, tout occupée par ceci ou cela, par les amis et la famille de passage, par le redémarrage de la saison 2019/2020 de l’association, par les recherches pour le prochain festival en juillet 2020, par … bref, j’ai tout de même bien profité de ces passages, des amis, des enfants et petits-enfants (même celles et ceux en « valeur ajoutée »), de la chaleur, du jardin, de la nature. J’avais promis une page sur le festival, ce sera peut-être fait un jour… je m’étais dit que je participerais ce mois-ci à la page #EnFranceAussi , peut-être vais-je y arriver ? Pour le moment, je voulais juste dire au revoir à l’été, ce dimanche 22 septembre. D’abord avec quelques images de ces mois passés. Insectes visiteurs, jardin, ramassage de prunes et confitures, balade parisienne autour de la fête de l’Humanité, repos sur la terrasse, balade en forêt, repas familiaux…

Ensuite avec ces fleurs toute tristes de quitter l’été…

Demain, l’automne sera là. Bel automne, toutes et tous !