En campagne

Ciel bleu, pas de vent, temps idéal pour une petite marche. Raymond ayant déjà prévu ses occupations de l’après-midi (vérification de l’état de la piscine, tondre l’herbe…), je partirai donc seule. Mais cette fois, je prends l’appareil photo !_DSC0866_2

Géométrie dans l’espace, pétales cirés des ficaires, ajoncs encore en fleurs, premières aubépines, un brin de mimosa se balançant contre un pin (oui, par moments, un petit vent frais se faufilait, me rappelant à l’ordre), ocre des champs labourés et vert éclatant des champs renaissants, jonquilles sauvages… chants d’oiseaux même pas troublés par les avions au loin, en approche de Blagnac (mais là, je laisse à votre imagination le soin d’ajouter le son !).

Les branches encore nues des arbres, celles auxquelles s’accrochent encore des feuilles sèches bruissant au vent, contrastent avec le bleu vif du ciel. La petite mare prend ses aises. Et dans le bois les mousses s’illuminent aux rayons de soleil.

 

Mais n’oublions pas les reines du printemps tout proche :8mars18_19

 

 

En vert…

Voici venu le temps de ma couleur préférée ! Les fleurs des arbres fruitiers cèdent peu à peu la place aux feuilles. Dans le fond du jardin, où la tondeuse n’est pas encore passée, l’herbe ondule au moindre frémissement d’air. Et Carabistouille aussi semble apprécier cette herbe verte, toute neuve et tendre

… Sur les branches de l’olivier taillé « à nu » pointent les nouvelles feuilles. Et le laurier croule sous les fleurs !

Quelques promesses d’autres couleurs, cependant. Si le lilas blanc attend encore un peu avant d’ouvrir ses grappes… son ami mauve est impatient d’offrir ses couleurs et son odeur.

Sur la tonnelle, le rosier liane prépare ses multitudes de roses crème, sans se préoccuper des oiseaux virevoltant autour des graines. Ma belle de Shanghai semble me promettre au moins deux fleurs cette année…

Madame Météo nous annonce de la pluie pour la fin de semaine… tant pis ! ou tant mieux ? les plantes en ont encore bien besoin, la mare de notre petit hameau aussi…

VertS

Un jour gris un jour bleu, le temps joue du yoyo entre automne et hiver. Hiver qui sera bientôt là, d’ailleurs. Avant que n’arrivent le brouillard et/ou la neige, je voulais vous faire profiter de la lumière verte de ma campagne. Champs fraîchement ensemencés, aux pousses tantôt vert anis, tantôt vert émeraude un peu moiré sous le soleil, entrecoupés des terres brunes des champs tout juste labourés…

06déc14_4527Tous les verts sont dans la nature… mais aussi dans les maisons : par exemple, ces oreilles d’éléphant, rapportées dernièrement de chez une copine, attendant derrière la vitre de mon bureau le retour d’un peu de chaleur pour mettre le nez dehors, qui, lorsque le temps est gris et sombre, m’offrent le réconfort de leurs verts lumineux !

Au jardin (3)…

A chaque jour sa couleur ? Non, car je pense qu’il va en manquer quelques unes. Aujourd’hui, mais toujours sur fond bleu, voici le vert. Verts, même, tous les verts, du vert sombre du laurier encore tout fleuri au vert tendre des fleurs du chêne, en passant par le vert lumineux des acacias, ce sont vraiment toutes les nuances de cette couleur qui se dévoilent ces jours-ci…

en attendant le rouge qui va bientôt arriver, n’en doutez pas !vert cerise_2084