Anniversaire : 10 ans !

A Launac, aujourd’hui, on a fêté les 10 ans du Marché du Dimanche.00_30sept18_Launac

La reine du jour, bien sûr, est Lydia, fondatrice du marché, qui malgré « vents et marées » (selon la formule consacrée 😉 ) a tenu bon et a réussi son pari. 35__30sept18_Launac_Lydia Pas facile, dans un village entouré de grandes surfaces (dans un rayon de 10/12km) placées souvent sur le chemin de retour des travailleurs toulousains vers leurs maisons, et avec un très gros marché à Grenade le samedi matin implanté depuis des années, que dis-je : des siècles !

Lydia n’a pas été réélue lors des dernières municipales. Le marché y a perdu une part de son âme. Mais il s’est maintenu. Tant bien que mal. Car un marché, ce n’est pas que des commerçants et des producteurs. Un marché, c’est aussi une animation, un accueil. Et ça, Lydia savait faire ! Heureusement, la municipalité n’a pas oublié de rappeler que c’est grâce à elle que tout ce monde était là ce matin.

Donc, aujourd’hui, il y avait du monde sous la halle et sur l’allée du Foirail (je suis peut-être mauvaise langue : c’est peut-être aussi parce qu’il y avait un apéritif offert, des cadeaux à gagner…).

Qu’on aimerait que ce soit ainsi tous les dimanches ! Nous sommes restés, quelques un-e-s, pour manger à l’ombre des platanes, en écoutant Patrick chanter, un partage convivial et tout simple, avec nos achats du marché et le plat du jour de Jeff…

Côté commerçants, vous pouvez y rencontrer Françoise et ses pains, ses croustades, ses charcuteries de l’Aveyron; Patrizio et ses tomates séchées maison, son pesto rosso et son pesto verde (un régal celui-là !); Cathy et Jeff avec des plats du jour, des pizza, des œufs frais; et le boucher charcutier, avec aussi quelques fromages; Nadia et ses fruits confits, ses olives, ses pâtisseries orientales; Philippe et les fruits et légumes; les fleurs et plantes de saison en pot, de Daux; l’autre Philippe, producteur de miel à Caubiac; de temps en temps Michel et ses produits régionaux… (pardon si je n’ai pas donné tous les prénoms, je  ne les connais pas tous).

Côté clients, des habitués, qui ont pris l’habitude de se retrouver, on se dit bonjour, on parle un peu, de tout et de rien, juste pour le plaisir d’échanger. Mais parfois c’est plus sérieux : aujourd’hui, par exemple, j’ai appris que la municipalité avait pris un arrêté anti-Linky. Il y a ceux qui arrivent tôt, ceux qui flânent le dimanche matin et débarquent vers 11 heures ou plus tard. Comme il n’y a pas de bar dans le village, il y a un coin café où l’on se sert. Parfois une association vient rappeler ses activités aux Launacais. Aujourd’hui, pour cet anniversaire, quelques ânes de l’Asinerie d’En Manaou étaient venus à pied depuis Thil pour le bonheur des enfants…

Donc si, un dimanche matin, vous avez envie de découvrir un petit marché de village, venez à Lanac ! En prime, vous ferez un peu de tourisme, les « couverts », le château… vous pourrez aussi en profiter pour aller au restaurant : « La table de Launac » ouvre le dimanche…

Lydia, ton idée était géniale, bienvenue, et nous sommes plusieurs à souhaiter qu’elle perdure… Merci d’avoir été têtue ! A nous de continuer à la faire vivre. Avec toi… mais là, c’est une autre histoire 😉 ! Ah, j’ai failli oublier, aujourd’hui, il y avait Patrick, dit le Père Noël, mais il s’était déguisé pour nous chanter Bobby Lapointe, Boris Vian, et quelques autres chanteurs de… quand on était jeunes et qu’on chantait en français avec de chouettes textes ! (il a même prêté son micro à François, et posé des jalons pour un éventuel remplaçant ;-D ).

Pour aujourd’hui, le marché est terminé ! Mais vous pouvez aussi venir jusqu’à Galembrun après le marché du dimanche, puisque le 14 octobre c’est vide-jardins et outils de jardinage !

Alors, rendez-vous dimanche prochain au marché ?

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par « Le coin des voyageurs » et « le ou les blogueurs du mois » (du moins je vais essayer de comprendre comment ce site fonctionne 😉 )

Petits (et grands) bonheurs

Les 15 derniers jours de juillet ont défilé dans un état presque second pour moi… entre la dernière ligne droite avant le Festival, puis les 6 journées de festival, puis les rangements du festival, pour arriver à une maison redevenue presque vide, tout a été tellement rapide, chargé d’occupations, bousculé par moments, que j’arrive à cette deuxième semaine d’août sans avoir vu passer les jours ! Et dans 3 semaines, c’est le départ pour l’Islande, attendu, tellement attendu… mais j’y reviendrai (si je trouve le temps avant de partir 😉 !).

En images, des images plus ou moins réussies, prises dans le feu de l’action, parfois beaucoup trop vite et sans avoir pu régler correctement les multiples possibilités de l’appareil… (je me demande si je ne vais pas revenir à un appareil beaucoup plus simple, d’ailleurs), voici ces journées, pleines de petits et grands bonheurs :

anniversaires,

danses (avec même une création mondiale, si si…),

des chants, dans la petite église de Galembrun, sous l’œil bienveillant des angelots…

et la famille, les ami-e-s,

Merci à vous pour ces journées passées ensemble, merci pour votre soutien, vos prévenances, votre affectueuse présence !

Les fleurs et le jardin n’ont pas trop souffert du fait que, avec tout ce chambardement, j’ai un peu oublié de m’occuper d’eux…

Le mois d’août est là, Viera est arrivée, bientôt une autre partie de la famille va passer, puis une autre… c’est l’été ! Vive l’été !

 

Un lundi de Pâques à Galembrun

C’est devenu une tradition, et petit à petit les villages voisins nous copient… J’avoue que 280 personnes aujourd’hui au village, pour cette journée d’animation autour de l’omelette du lundi de Pâques, ça fait beaucoup ! Presque le double de ses habitants…. L’organisation du Comité des Fêtes est fantastique, les bénévoles plus que motivés, et comme soleil et ciel bleu étaient de la fête, la journée fut vraiment réussie.

Dès 8h30 les randonneurs se retrouvaient devant Le Marguestaud, prenaient un café avant le départ, pendant que les bénévoles du Comité installaient les tables et les bancs… A 9 heures, départ des 60 marcheurs, sous un beau ciel tout bleu… N’ayant pas encore retrouvé l’usage du genou pour assurer les 10,200 km prévus, j’ai dû regarder partir toute la troupe, le cœur serré…

10 heures/12 heures : atelier ballons, avec Jonathan Bitoune (http://www.monsieurballons.com/). Des enfants ravis, et même… des adultes !

11h30 environ, après quelques minutes de repos pour les randonneurs, on casse et on touille les 1 200 œufs .
Quelques voitures anciennes sont arrivées, et la distribution des tickets débute. Question : combien serons-nous cette année ? Réponse : voir plus haut 😉 !

12h30 : la poêle est prête, le feu aussi, mais… c’est l’heure de l’apéritif !

13 heures : l’heure de faire cuire l’omelette, sur les conseils du chef cuistot Julien : dans l’ordre, les lardons, les champignons, les œufs battus et le fromage. Et le touilleur en chef Michel, auquel des bénévoles de tous âges viendront donner un coup de rame…

Voilà, l’omelette est terminée… jusqu’à la fin de l’après-midi, au calme de Galembrun, on discute, on échange, on joue à la pétanque ou aux cartes… et les foulards verts rangent tables et bancs.
Une belle journée pour faire vivre la devise du Comité des Fêtes « aqui te regalas mainat » !

Rendez-vous pour Pâques 2018 ?

Me revoilà…

… pas encore tout à fait d’aplomb, mais presque ! _DSC1004_12346J’avoue que je n’ai plus 20 ans, ni même 50, et la semaine festivalière a été particulièrement fatigante. Mais que de bonheur… d’accord, d’accord, le public n’accourt encore pas en masse, mais apprécie visiblement les spectacles que nous proposons. Le temps a fini par nous faire plaisir, avec des soirées encore un peu fraîches, mais s’est bien réchauffé ensuite. 12juillet-NandiniLe ton était donné dès le début, le 12 juillet : énergie, couleur, passion : Nandini en stage Bollywood puis en avant film, et « Happy New Year » au cinéma de Grenade. (photo de Patrick Peric).

Nous avons eu la chance de pouvoir faire le concert du 13 juillet dans l’église. Le temps étant trop incertain, nous ne pouvions pas prendre le risque pour les musicien-ne-s de l’Orchestre de Chambre de Toulouse et leurs instruments (et le matériel son et lumière prêté ou loué) d’un petit coup de fraîcheur 😉 ! (merci à monsieur le Maire pour son accord enthousiaste).

Le concert du 14 juillet sur la place a entrainé le public tout autour des rives méditerranéennes, j’ai adoré la voix d’Isao, un peu voilée, mais toute en légèreté, et ces musiques venues de temps lointains, très prenantes. Deux danseuses pour les accompagner à la danse, sur trois morceaux : Dyhia et Doumélia. Pour découvrir cet ensemble, Dayazell, voici un lien : https://www.facebook.com/Dayazell/?fref=ts où vous pourrez les entendre et voir des vidéos.

Flamenco le lendemain soir, avec le Cuadro Flamenco, ma-gni-fi-que ! Et toutes les qualités : artistique, musicale, visuelle, technique… Serena De Sousa, Lola Navarro, Mariano Zamora, Leny « Flaquito », un grand merci pour cette soirée.

Une soirée Cabaret pour le samedi, avec un groupe venu de Clermont Ferrand, entrain, des danseuses au point, costumes, plumes, couleurs, chansons, notre hameau n’avait encore jamais vu ça !

Le dimanche offrait un conte dansé et en musique « la maison d’Ibrahima », mais hélas, quel dommage, à peine une vingtaine de personnes dans la petite salle du café du Burgaud cet après-midi, trop ensoleillé peut-être ? J’ai aimé l’ambiance du spectacle, l’oud, les percussions, et ce conte plein de joie et d’espoir à partager…

Sans oublier le village solidaire du samedi, pour lequel des associations avaient répondu « présent », Burkina, Madagaskar, Niger, UNESCO, Brésil, apportaient leur générosité.

Vous voyez, beaucoup de bonheur, de moments partagés, les ateliers bien-être du matin, les repas au soleil couchant, les ateliers pour les enfants, les stages de danse (pas beaucoup de monde…), le calme de Galembrun…

Cela n’a pas empêché mon genou de piquer une belle crise, à ne plus pouvoir marcher plus de 5 minutes, sinon en gardant la jambe raide… mais tout semble se remettre en place doucement, peu à peu. Et je vais pouvoir m’occuper du jardin, qui en a vraiment besoin ! La maison a retrouvé son calme, le toit tout neuf est terminé, la famille repartie chacun chez soi, et au mois d’août ce seront les amis qui passeront. De beaux moments encore en perspective !

PS : un grand merci à Patrick Peric pour son bénévolat photographique, à qui j’ai piqué quelques images pour cette page.

Animations campagnardes

16mai_rosesOuf ! ce lundi de Pentecôte s’annonçait (enfin) relativement beau… La journée à la campagne promettait donc d’être agréable. Les deux associations de Galembrun organisaient l’une un marché des créateurs toute la journée, l’autre une randonnée à partir de 9h30. Pendant que les artistes s’installaient, sous les tentes, sur la place, les randonneurs arrivaient pour un café avant le départ, au bar « le Marguestaud ». Départ de la troupe (56 marcheuses et marcheurs + un chien) à l’heure dite, vers les collines entre Galembrun et Naples, le début de la Lomagne. Traversée des bois de Galembrun, de Tourguil, et pause ravitaillement à Naples !

Naples, où nous croisons d’étranges bonshommes… « le rucher de Naples » ( http://www.miel-et-cire.com/ ) redémarre la saison !16mai_les ruchers de Naples Puis, c’est le retour vers notre hameau, vue éblouissante sur l’horizon et les coteaux du Frontonnais, champs de coquelicots, à nouveau un petit bois, et l’arrivée.

Les artisans sont bien installés, les randonneurs font le tour des stands avant de prendre l’apéritif du Comité. Certains restent pique-niquer, ou déguster les propositions des « Délices de Yoyo », partenaire pour cette journée. Nous aurions aimé davantage de visiteuses et visiteurs, certes, mais les exposants sont repartis contents, certains visiteurs avaient profité de l’occasion pour prévoir des cadeaux uniques à faire aux ami-e-s, aux Mamans, etc… et pour les enfants, ce fut peut-être l’occasion de découvrir leur vocation…

L’accueil toujours chaleureux des bénévoles du Comité des Fêtes ( https://www.facebook.com/comitedesfetesgalembrun ou https://comitedesfetesdegalembrun.wordpress.com/ ) et de l’association « Les Arts au Soleil ! » ( https://www.facebook.com/Les-Arts-au-Soleil ou http://www.lesartsausoleil.org ) a été souligné encore une fois, tant mieux ! Rendez-vous est pris pour le lundi de Pentecôte 2017. Vous êtes les bienvenu-e-s !

 

Festivités villageoises et estivales

Une pause dans mon tour d’Islande, loin d’être terminé, pour aller faire un tour dans les villages voisins. C’était hier, un dimanche campagnard, avec des amis. Une fête à Launac, une autre au Burgaud… festivités d’hier et d’aujourd’hui…

Musique à fond la caisse (on se demande pourquoi autant de violence) pour tous, et mousse pour le bonheur visiblement des grands et des petits. Tout le monde avait l’air de bien s’amuser, j’ai un peu de mal à comprendre le but du jeu, mais ce doit être une question de génération… en tout cas, c’était l’occasion de faire des photos.

Au Burgaud, il y avait une fête « paysanne », exposition de tracteurs anciens (ça change des expositions de vieilles voitures ! moi, j’ai beaucoup aimé), vide-greniers, dans un grand champ… bonjour les coups de chaud si on n’a pas pensé au parasol… Nous ne sommes pas restés au concours de labour, il faisait vraiment trèschaud !

Il y avait aussi un artisan qui fabriquait de vrais balais d’autrefois, des « cordes à veaux », des piquets… et une vraie « foire à la pezouille » au milieu du vide-greniers.

Les villages sont plein de belles idées pour faire découvrir la vie locale, et c’est tant mieux ! Bon mois d’août !

Vide-greniers… ?

8mai2015-Galembrun_5906

Aujourd’hui, pour le hameau de Galembrun, c’était le vide-greniers. Comme tous les 8 mai, d’ailleurs.

Hélas… dès 6h30, coups de tonnerre et grondements, suivis d’une grosse pluie et de grêlons… de quoi décourager les fanatiques de ce genre d’évènement ! Mais le calme est vite revenu (chez nous, car dans un ou deux villages voisins la pluie a été nettement plus copieuse), et les participants ont pu s’installer, boire un café, papoter entre connaissances. Car il y a des « professionnels » des vide-greniers, qui gardent d’un village à l’autre, d’un dimanche à un vendredi puis à nouveau un dimanche à l’autre, leur remorque bien rangée dans le garage, prête à redémarrer ! Et certains de ces « aficionados » se suivent, demandent à être placés à côté l’un de l’autre, partagent leur repas de midi… Galembrun n’est pas grand, et, oui, certains des inscrits ont eu peur de la pluie (ils ne savent pas que nous jouissons d’un micro-climat !), mais tout de même la place était très correctement remplie.

Les visiteurs ont pu trouver chaussure à leur pied, verreries, appareils photos, clés de 12 et autres dimensions, peluches de toutes sortes, clubs de golf très chics, cuivres rutilants au soleil (car il a fait un beau soleil), regarnir leurs bibliothèques, refaire à fond leur garde-robe…. et parfois se demander à quoi peut bien servir le bazar en vrac dans les cagettes 😉 !

Il est des vide-greniers qui me donnent un peu le cafard, mais je crois qu’à Galembrun j’ai toujours fini la journée en souriant, allez savoir pourquoi… l’ambiance bon enfant, le lieu avec sa grande place toute verte, magique presque…8mai15-Galembrun_5909

Je n’ai plus rien dans mon grenier depuis longtemps, mais en cherchant bien, pour le 8 mai 2016, je vais bien encore trouver une ou deux petites choses pour aller bavarder sur la place des Acacias !