l’été s’en va…

l’été s’en va…

… l’automne s’en vient ! Et je n’ai pas vu passer ces journées, tout occupée par ceci ou cela, par les amis et la famille de passage, par le redémarrage de la saison 2019/2020 de l’association, par les recherches pour le prochain festival en juillet 2020, par … bref, j’ai tout de même bien profité de ces passages, des amis, des enfants et petits-enfants (même celles et ceux en « valeur ajoutée »), de la chaleur, du jardin, de la nature. J’avais promis une page sur le festival, ce sera peut-être fait un jour… je m’étais dit que je participerais ce mois-ci à la page #EnFranceAussi , peut-être vais-je y arriver ? Pour le moment, je voulais juste dire au revoir à l’été, ce dimanche 22 septembre. D’abord avec quelques images de ces mois passés. Insectes visiteurs, jardin, ramassage de prunes et confitures, balade parisienne autour de la fête de l’Humanité, repos sur la terrasse, balade en forêt, repas familiaux…

Ensuite avec ces fleurs toute tristes de quitter l’été…

Demain, l’automne sera là. Bel automne, toutes et tous !

Petits (et grands) bonheurs

Les 15 derniers jours de juillet ont défilé dans un état presque second pour moi… entre la dernière ligne droite avant le Festival, puis les 6 journées de festival, puis les rangements du festival, pour arriver à une maison redevenue presque vide, tout a été tellement rapide, chargé d’occupations, bousculé par moments, que j’arrive à cette deuxième semaine d’août sans avoir vu passer les jours ! Et dans 3 semaines, c’est le départ pour l’Islande, attendu, tellement attendu… mais j’y reviendrai (si je trouve le temps avant de partir 😉 !).

En images, des images plus ou moins réussies, prises dans le feu de l’action, parfois beaucoup trop vite et sans avoir pu régler correctement les multiples possibilités de l’appareil… (je me demande si je ne vais pas revenir à un appareil beaucoup plus simple, d’ailleurs), voici ces journées, pleines de petits et grands bonheurs :

anniversaires,

danses (avec même une création mondiale, si si…),

des chants, dans la petite église de Galembrun, sous l’œil bienveillant des angelots…

et la famille, les ami-e-s,

Merci à vous pour ces journées passées ensemble, merci pour votre soutien, vos prévenances, votre affectueuse présence !

Les fleurs et le jardin n’ont pas trop souffert du fait que, avec tout ce chambardement, j’ai un peu oublié de m’occuper d’eux…

Le mois d’août est là, Viera est arrivée, bientôt une autre partie de la famille va passer, puis une autre… c’est l’été ! Vive l’été !

 

Comme un air de vacances…

route du Gers_899 Même si le temps ne s’y prête pas trop, pas encore, pour nous il y a déjà eu un petit air de vacances : mercredi, nous étions partis chercher une caravane, que des amis vendaient. Hélas, ce qui était pour eux une « petite » caravane s’est révélée trop grande pour le coin de terrain où nous voulions l’installer ! Nous sommes donc revenus d’Albi comme nous étions partis de Galembrun…

Oh, non, ce n’était pas pour nous déplacer sur les routes de France et d’ailleurs que nous voulions cette caravane. Nous sommes plutôt des fans de camping-car, ou de location de gîtes ou appartements. Vous savez, ces camping-cars à l’ancienne, faits maison sur un J7 ou autre fourgon utilitaire, qui peuvent passer un peu partout… la référence pour nous étant que si nous ne pouvons pas passer sans problème dans les gorges de Galamus (superbes gorges à cheval entre les départements de l’Aude et des Pyrénées Orientales), le camping-car n’est pas intéressant ! Mais voilà, en été, nous avons parfois besoin, même si la maison est grande, de « chambres » supplémentaires : passages familiaux, amicaux, mais aussi hébergement de participants au Festival « Danses pour Tous », la troisième semaine de juillet, dont la 5° édition aura lieu cette année (un lien pour les curieux : http://www.festivaldansespourtous.fr/index.php ). Tant pis, nous devrons, soit nous contenter de planter des tentes, soit … on verra !

014_8jul13_898Mais si un lecteur de ce « journal » connaît une petite caravane style ERIBA à vendre…. merci de me faire signe ! Bref, ce départ mercredi m’a donné une petite impression de vacances. Il m’en faut peu ! Mais comme il y a ce départ pour Venise dimanche, je n’étais pas loin de cette impression de vacances ! Lorsque nous travaillions encore, je me souviens que les derniers déplacements avant la fin de la saison faisaient déjà partie des vacances, les concerts dans le Gers, ou à Orange, Aix… nous partions avec le camping-car (un bien grand nom pour notre fourgon aménagé maison, quand on voit les immeubles sur roues que sont maintenant ces véhicules), et c’était déjà le début des voyages !

Que j’aille trois jours dans mon pays (presque) natal, une semaine en Italie, quinze jours en Islande ou un mois « ailleurs », pour moi, le moindre déplacement prend une allure de grandes vacances, m’emmenant dans des contrées où, même si je les connais déjà, l’émerveillement est souvent au rendez-vous.

Et le retour à la maison toujours un grand bonheur !