Londres, 5 – et fin (provisoire ?)

03sept_Borough Market_8645

Pour cette dernière page, j’ai gardé un marché : Borough Market. Une merveille. Une folie de bruit. Petits « restaurants » à grignoter, de tous les pays. Légumes bio, fruits, boissons, pies (les tourtes, pas les oiseaux…), nourriture de partout, fromages (ils n’ont pas autant de choix qu’en France, peut-être, mais ils en ont. Et dans les stands de fromages français, ils avaient la qualité !)… Le tout dans un lieu incroyable, caché sous des ponts de chemin de fer et de métro, d’anciennes halles, un enchevêtrement de chemins, indescriptible ! C’est aussi le plus vieux marché de Londres, ses origines remontent au Moyen Âge. Les prix sont assez élevés, il semblerait que ce soit très « tendance » de venir faire son marché ici… mais vraiment fantastique à découvrir.

Et pour terminer, je vous propose d’errer de ci, de là.

Architecture : je vous l’ai dit, c’est n’importe quoi ! Bâtiments géorgiens, élisabéthains, victoriens, baroques, cohabitent avec des tours de verre ou d’acier aux formes ahurissantes… vous traversez de jolis quartiers aux maisons bien alignées, mais si vous regardez en l’air, un immeuble rocambolesque barre l’horizon, semblant veiller sur les anciennes maisons…

La Tour. Ah, c’est vrai, au milieu de toutes ces architectures baroques ou contemporaines, j’ai failli oublier la Tour de Londres. Celle qui faisait tant peur… autrefois ! Superbement restaurée, mais surplombée et entourée de nouveaux bâtiments, la pauvre maintenant se retrouve perdue sur son bord de Tamise… tout juste si on la voit, lorsqu’on est de l’autre côté du fleuve !

Et restent quelques petits clins d’œil. De la « fishcothèque » à cet hôtel de Waterloo coincé entre deux ponts de métro, un rose et un bleu… en passant par l’alignement de boissons multicolores, les bizarreries de langage, les rencontres « typiques », les panonceaux de criminal offence autour de Parlement, et même une maison Michelin avec monsieur Bibendum en façade !

C’est probable, il va falloir programmer un deuxième séjour londonien… ne serait-ce que pour revoir cette brave Big Ben, les superbes bâtiments du Parlement, et au moins un peu de ce que nous n’avons pas eu le temps de voir ! Mais avec le soleil, j’espère, ce serait vraiment mieux…

PS : je reconnais que j’ai pris certaines photos à la va-vite, il me semble qu’il y a parfois un peu de flou… et pourtant, je viens de changer de lunettes 😉 !

Londres, 4 – où en suis-je ?

31août_8491Peut-être qu’en reprenant l’ordre chronologique, je vais arriver à la fin de cette semaine londonienne ! Donc, après notre dimanche Royal, et notre visite du lundi matin autour de l’Histoire de Londres (voir : https://bbordasilvand.wordpress.com/2015/10/02/londres-2-musees/ ), nous voici partis en cette fin de matinée, sous une belle bruine, vers l’East End. Premier arrêt à Canary Wharf, dans l’île des chiens… un endroit où il ne faisait pas bon échouer au XIXème siècle… marécages, boues, cadavres entre deux eaux… les romans ne font pas dans la dentelle quand ils décrivent le lieu ! Enfin, entendons-nous, ils s’agissait du sud de cette Isle of Dogs. Car le nord était réservé aux bassins et entrepôts où débarquaient le rhum et le sucre des Antilles britanniques, donc moins sinistre. Aujourd’hui, inutile de trembler de peur et d’imaginer que vous allez vivre des aventures inquiétantes et étonnantes à votre arrivée sur les rives de la Tamise, à Canary Wharf. C’est une ville futuriste qui s’offre à vos yeux : immeubles en verre et acier, ou grandioses dans le style BCBG (anglais), places fleuries, fontaines, quais bordés de petits restaurants (plutôt chics)… quel dommage que la pluie soit de la partie, car au soleil, c’est certainement plus accueillant ! Mais ce jour-là, seul le métro apporte une touche de couleur dans une ambiance plutôt grise.

Amusantes, les statues parlantes… si vous avez un téléphone avec lequel vous pouvez scanner sur ce truc carré à traits noirs, genre code barre vous savez ?152_31août_Canary Wharf_8497

Dommage, le temps n’incitait pas à la balade, et nous voici repartis en direction de Greenwich après la pause repas.

Et, tiens, à propos des repas, non, on ne mange pas mal en Angleterre ou du moins à Londres. D’accord, le « fish and chip » ça fait sourire. Mais nous n’en avons pas trouvé de raté, même dans le petit troquet pas terrible en face des Mews. Et puis il n’y a pas que ça sur les menus. Non, je le redis, nous n’avons pas « mal » mangé dans les pubs, cafés et restaurants où nous nous arrêtions à midi ou pour l’heure du goû-thé. Même que Raymond a trouvé le Pinot Grigio aussi bon qu’à Venise !

Bon, cette mise au point faite, je continue. Greenwich. L’idée était de visiter le Cutty Sark (voir : https://bbordasilvand.wordpress.com/2015/10/02/londres-2-musees/ ), de découvrir cette petite ville, puis d’aller jusqu’à l’Observatoire. Et le fameux méridien. Le parc est magnifique, bien bien vert (ben tiens… of course !), la montée un peu raide, mais nous y arrivons ! Superbe vue sur la ville de Londres, au fond, et sur l’île des Chiens, derrière le musée maritime et le palais, oui oui, même sous la pluie.

Et, en véritable touriste, j’ai mis mon pied sur la ligne supposée du méridien (déception, il semblerait qu’on ait constaté une erreur, et le méridien ne serait pas exactement là où il est indiqué… tant pis.)31août_Greenwitch le méridien_8512Dans le village, un marché sous d’anciennes halles victoriennes, où apparemment on trouve un peu de tout, mais c’est trop tard pour que nous puissions vraiment en juger. Et ce village de Greenwich me paraît bien accueillant, encore une visite à approfondir, une autre fois !

Le lendemain, après la découverte du British Museum ( voir : https://bbordasilvand.wordpress.com/2015/10/02/londres-2-musees/ ), c’est un autre visage de Londres qui nous attend : Camden. Façades délirantes, bazar géant, caverne d’Ali Baba, au choix…. Personnellement, trop de monde, mais c’était bien amusant ce délire architectural ! J’ai surtout apprécié de respirer le long du canal, l’après-midi, après la visite de ce quartier (voir : https://bbordasilvand.wordpress.com/2015/10/04/londres-3-histoires-deau/ ).

Le retour, entre soleil et pluie, apportait un peu de magie aux immeubles…

Restent encore quelques photos, découvertes, surprises, et vous en saurez autant que moi sur cette ville ! A bientôt !