Wassa’n Africa 2019

Wassa’n Africa 2019

Chaque chose en son temps… Wassa’n arrivant le premier week-end de juillet, 10 ou 15 jours selon les années avant « notre » festival Danses et Musiques Pour Tous, c’est avec Wassa’n que je commence les pages festivalières de l’été !

En vrac, quelques photos prises pendant notre balade dans le festival, entre les boutiques, les associations, les restaurants. Fin de journée sur le vieux cèdre, nattes multicolores, instruments, masques, tissus…

Ici un tisserand, là des batikiers,

Discussions sous la tente, ou au bar d’un restaurant,

Ici des fillettes s’amusent avec un hula-hoop, là une autre regarde, pensive, les gens autour d’elle…

Les restaurants font tables pleines, les concerts se succèdent sur la scène, et le parc retrouvera sa sérénité dès lundi…

Rendez-vous en 2020, pour l’Afrique à Launac, un festival familial, convivial, solidaire, et… gratuit !

Sortie au parc.

Grand soleil, ce mardi 15 janvier. Je devais aller poster deux dossiers pour le prochain Festival Danses et Musiques Pour Tous (du 14 au 21 juillet, 10ème édition !), et j’en ai profité pour faire une balade dans le magnifique parc de Launac.

Des arbres que l’on peut classer comme « remarquables », cèdres bicentenaires, pins parasols, chênes, et un cyprès chauve. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait croire, et même si, depuis le parc, on aperçoit le donjon du château de Launac, ce parc ne faisait pas partie du château.

C’était, au XIIIème siècle, celui de l’hôtel particulier du Vicomte Framond de la Framondie (joli, n’est-ce pas ?). Il reste quelques vestiges de cette propriété, dont une orangerie malheureusement en ruine :

Et une sorte de petite île sous les ombrages de laquelle, l’été, il fait bon se promener. Et aujourd’hui, soleil + ciel bleu + eau = magnifiques reflets !

Mais le parc, c’est aussi, outre ses arbres, ses « ruines », son île, un espace où chacun peut respirer, marcher tranquillement, rêver (les grands cyprès et leurs immenses branches, dont l’ombre vous invite à la sieste, en été…). Et faire un peu de sport, grâce au petit parcours santé entre les arbres.

Vous pouvez y passer la journée (des jeux pour les enfants ont été installés, merci à Lydia pour son obstination 😉 ), venir pique-niquer (à condition de ne pas oublier d’utiliser les poubelles), sous la surveillance d’une superbe sculpture, créée il y a quelques années par un artiste Africain, à partir d’un arbre mort, lors du Festival Wassa’n Africa (le premier week-end de juillet, entrée libre : https://www.wassanafrica.com/ ).

Mais attention… pas question de vous baigner dans l’eau qui entoure la petite île…. même si ce site semble vous y inviter 😉 !

Accrochée !

affiche-reflets-launac

 

Le temps de trouver le bon emplacement, changer une photo format « paysage » pour une « portrait », discuter, installer… c’était, en ce début d’après-midi ou pluie et rayon de soleil se disputent le ciel, à « La Table de Launac », l’accrochage de l’exposition « Reflets » de Guillemette Silvand.

Vernissage le 9 décembre, 10 heures 30.

L’exposition sera visible à partir de demain et jusqu’au dimanche 23 décembre. Merci à Jean-François pour sa disponibilité. Et… à vous d’aller voir !

Le restaurant « La Table de Launac » est ouvert à midi du dimanche au vendredi, repas à des tarifs très abordables, cuisine de saison, et spécialités auvergnates. Et des supers desserts ! Pour réserver : 05 62 13 75 92.

Animation au marché

Ce dimanche 25 novembre, à Launac, c’était : 46073961_2451104614916229_3484406056988180480_nEt donc, ce dimanche, beaucoup de monde au marché… ben oui, il n’y a pas de secret : animation, accueil, convivialité, et tout va mieux ! Les châtaignes grillaient dans la machine à griller les châtaignes… les élus débouchaient les bouteilles de Gaillac et Beaujolais pour les accompagner, et les gourmands papotaient devant la table en comparant les mérites des vins ! (dans le coin, la mode était de bouder le Beaujolais nouveau, et d’encenser le Gaillac nouveau. Il faut avouer que trop souvent le beaujolais nouveau que l’on trouvait dans les magasins « lambda » ressemblait davantage à un mauvais vin qu’à autre chose… Mais nous avons tout de même réussi à implanter le Beaujolais, grâce à nos amis du cru, qui nous ont fait découvrir des vignerons dignes de ce nom !)

Quel plaisir de voir du monde sur ce marché ! Je comprends bien que c’est plus simple de passer au super-marché en rentrant du travail plutôt que d’attendre le dimanche matin pour faire ses courses, mais franchement, c’est plus agréable de venir sur un vrai marché, avec des commerçants qui savent la provenance de leurs produits, qui vous connaissent, qui discutent. On est loin de l’indifférence de la ville, on retrouve des personnes du village, on échange… parler abeilles avec l’apiculteur d’un village voisin, demander des conseils pour planter vos fleurs de saison, choisir votre viande, vos fruits, vos légumes, vos gâteaux (ceux de Françoise ou ceux de Nadia), des produits fermiers, ou même, pour les paresseux du dimanche, acheter un plat du jour tout prêt…

Il y avait même, ce dimanche, des élèves du collège de Cadours, avec des parents, qui proposaient des gâteaux maison pour financer un voyage scolaire aux châteaux de la Loire. Ils seront sur le marché de Cadours le mercredi 5 décembre, passez les voir (des cannelés excellents… mais tous les gâteaux étaient appétissants) !_DSC1176Bref, n’hésitez plus, venez au marché ! La prochaine animation, à Launac, c’est le 2 décembre, Marché de Noël, puis le 16 décembre avec dégustation d’huîtres…