Me revoilà…

… pas encore tout à fait d’aplomb, mais presque ! _DSC1004_12346J’avoue que je n’ai plus 20 ans, ni même 50, et la semaine festivalière a été particulièrement fatigante. Mais que de bonheur… d’accord, d’accord, le public n’accourt encore pas en masse, mais apprécie visiblement les spectacles que nous proposons. Le temps a fini par nous faire plaisir, avec des soirées encore un peu fraîches, mais s’est bien réchauffé ensuite. 12juillet-NandiniLe ton était donné dès le début, le 12 juillet : énergie, couleur, passion : Nandini en stage Bollywood puis en avant film, et « Happy New Year » au cinéma de Grenade. (photo de Patrick Peric).

Nous avons eu la chance de pouvoir faire le concert du 13 juillet dans l’église. Le temps étant trop incertain, nous ne pouvions pas prendre le risque pour les musicien-ne-s de l’Orchestre de Chambre de Toulouse et leurs instruments (et le matériel son et lumière prêté ou loué) d’un petit coup de fraîcheur 😉 ! (merci à monsieur le Maire pour son accord enthousiaste).

Le concert du 14 juillet sur la place a entrainé le public tout autour des rives méditerranéennes, j’ai adoré la voix d’Isao, un peu voilée, mais toute en légèreté, et ces musiques venues de temps lointains, très prenantes. Deux danseuses pour les accompagner à la danse, sur trois morceaux : Dyhia et Doumélia. Pour découvrir cet ensemble, Dayazell, voici un lien : https://www.facebook.com/Dayazell/?fref=ts où vous pourrez les entendre et voir des vidéos.

Flamenco le lendemain soir, avec le Cuadro Flamenco, ma-gni-fi-que ! Et toutes les qualités : artistique, musicale, visuelle, technique… Serena De Sousa, Lola Navarro, Mariano Zamora, Leny « Flaquito », un grand merci pour cette soirée.

Une soirée Cabaret pour le samedi, avec un groupe venu de Clermont Ferrand, entrain, des danseuses au point, costumes, plumes, couleurs, chansons, notre hameau n’avait encore jamais vu ça !

Le dimanche offrait un conte dansé et en musique « la maison d’Ibrahima », mais hélas, quel dommage, à peine une vingtaine de personnes dans la petite salle du café du Burgaud cet après-midi, trop ensoleillé peut-être ? J’ai aimé l’ambiance du spectacle, l’oud, les percussions, et ce conte plein de joie et d’espoir à partager…

Sans oublier le village solidaire du samedi, pour lequel des associations avaient répondu « présent », Burkina, Madagaskar, Niger, UNESCO, Brésil, apportaient leur générosité.

Vous voyez, beaucoup de bonheur, de moments partagés, les ateliers bien-être du matin, les repas au soleil couchant, les ateliers pour les enfants, les stages de danse (pas beaucoup de monde…), le calme de Galembrun…

Cela n’a pas empêché mon genou de piquer une belle crise, à ne plus pouvoir marcher plus de 5 minutes, sinon en gardant la jambe raide… mais tout semble se remettre en place doucement, peu à peu. Et je vais pouvoir m’occuper du jardin, qui en a vraiment besoin ! La maison a retrouvé son calme, le toit tout neuf est terminé, la famille repartie chacun chez soi, et au mois d’août ce seront les amis qui passeront. De beaux moments encore en perspective !

PS : un grand merci à Patrick Peric pour son bénévolat photographique, à qui j’ai piqué quelques images pour cette page.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s