Décembre

15268038_908987795868139_6866260991610017789_n

 

Oui, dernier mois de cette année 2016, le mois qui accueille l’hiver, le mois des festivités pour certains…

Décembre !

Les marchés de Noël fleurissent chaque fin de semaine, proposant animations, sucreries, photos avec le Père Noël (…), cadeaux « fait en Chine » trop souvent, mais aussi de jolies et originales fabrications « fait maison ». Les villes et villages s’illuminent (tant pis pour les économies d’énergie), faisant croire que tout va pour le mieux dans un monde merveilleux… (désolée, j’ai une petite baisse de moral en ce moment). Matins froids, gelées blanches se transformant en milliers d’étoiles scintillantes sur les fleurs et les herbes lorsque se lève le soleil, écharpes de brumes dans la petite vallée qui mène au bois de Galembrun.  Les oiseaux ont repris leurs habitudes et leurs virevoltes autour des graines (tu vois, Luce, ils apprécient ton abri 😉 ).

Mais ce matin, au pied des oreilles-d’éléphant, un scarabée avait dû se tromper de saison ! D’où vient-il ? Comment est-il arrivé là ? Je n’ai pas eu le cœur de le remettre dans la froidure, dehors, peut-être trouvera-t-il de quoi tenir le coup avec les plantes  dans la pièce ?

Belle fin d’année à toutes et tous !

Ambiance du jour…

Une belle nuit, avec la lune presque pleine, entourée d’un superbe halo… et ce matin, en ouvrant les volets, surprise !3février15_4984

Il est vrai que depuis le temps que j’entendais « ça sent la neige » et que je ne la voyais pas, je n’y croyais plus vraiment. D’autant que, il faut bien l’avouer, je n’habite pas une région où, même si l’on voit parfois les Pyrénées « au fond », la neige n’est pas souvent présente. Mais elle est là aujourd’hui. Un beau manteau blanc qui efface la grisaille. Même le ciel était blanc ! Le jardin en est transformé.

Le plus fantastique, c’était le calme… pourtant les oiseaux multipliaient les aller-retour sur les mangeoires, mais bizarrement, tous les sons étant assourdis, on ne les entendait pas.

Et puis la journée s’est étirée, tant pis pour les courses programmées, les projets « impératifs » ont dû attendre un peu… 3février15_4992les chats ne sont sortis qu’en urgence, restant pratiquement toute la journée l’une sur le canapé, l’autre en admiration devant le feu dans le poêle !

Mais en fin d’après-midi, une féérie avec le soleil revenu !

Bon, maintenant ce sont les nuages gris bien sombre qui se sont installés, les oiseaux ont regagné leurs abris, et tant qu’il ne fait pas encore tout à fait noir, je vais aller remplir à nouveau de graines les garde-manger des oiseaux, pour que dès le lever du soleil ils puissent reprendre des forces ! Parce qu’il paraît que demain aussi « ça sent la neige » !