Décembre, 15 jours par-ci, par-là…

Les marchés de Noël se multiplient d’année en année, et bien sûr c’est l’occasion de flâner dans les villages… le 5 décembre, c’est à Sarrant, dans le Gers, que nous avions choisi d’aller. Le village est si beau ! Et le soleil autorisait quelques expositions en plein air, des balades à dos d’âne pour les plus jeunes, la rue et les maisons étaient joliment décorées. La tour étant ouverte pour l’occasion, on pouvait voir ou revoir les poids du vieux système de l’horloge, une simulation de la salle commune, et profiter de la vue de cette mini cité du haut du donjon.

Dimanche, c’était le marché de Noël de Grenade sur Garonne, sous la superbe halle (j’ai eu du mal à faire des photos correctes… mais j’en ai tout de même gardé trois).

Ensuite, il y a eu le premier tour des Régionales, et le gros trou gris marine qui a enveloppé la France… je ne m’appesantis pas, mais quel découragement !

Et puis, mercredi dernier, rayon de soleil, avec Adixkideak (les amis) à Anglet. Ce chœur Basque avait été longtemps dirigé par mon père (oui, je pourrais écrire « notre père » puisque nous sommes 4 frère et sœurs, mais ça pourrait porter à confusion 😉 !), René Borda, qui toute sa vie a défendu le chant. Il composait des chansons, dont certaines sont devenues emblématiques de Bayonne, il écrivait des arrangements pour chœurs, il avait aussi dirigé une harmonie dans notre petit village des Landes, avant de se retrouver à la Banda des Genêts d’Anglet, puis à la tête de quelques chœurs basques et chorale… bref, la musique, populaire, traditionnelle, conviviale, et ce qui était pour lui la clef de tout : l’amitié. Et donc, ce mercredi 9 décembre, la municipalité d’Anglet avait répondu à la demande du chœur Adixkideak de donner le nom de René Borda à un lieu de « sa » ville. Ville d’adoption, certes, mais pour qui il avait écrit ce qu’on pourrait appeler un hymne. La Promenade René Borda, bordée par un ruisseau, des mimosas, a été inaugurée sous le soleil, entre amis, avec un beau discours de monsieur le Maire, un très sympathique discours d’Alain Faure pour le chœur, et les remerciements de la fratrie Borda, avec le souhait que les oiseaux s’y retrouvent pour chanter en chœur ! Je vous donne le lien pour Adixkideak : http://choeur.adixkideak.perso.sfr.fr/ , ce sera l’occasion d’écouter quelques chants basques, et de connaître les dates de leurs concerts.

Le lendemain, j’ai réussi à faire un tout petit tour à Biarritz, histoire de respirer un peu d’air marin avant de reprendre le chemin de Galembrun.014_10déc15_Biarritz_9328 Dimanche, une marche tranquille, pour patienter avant les résultats du second tour… Heureusement que la nature est toujours là, prête à nous apporter sans contrepartie sa beauté, son calme… Des moutons et béliers curieux… Dans le bois, les arbres donnaient des cours de géométrie dans l’espace, lignes se croisant, courbes, parallèles… Dans le pré abandonné, la rosée du matin avait oublié de sécher, et quelques ors roux illuminaient l’ambiance un peu embrumée en cette fin d’après-midi.

Non, je ne vous parlerai pas de résultats et autres commentaires. Je ne suis pas politologue. Simplement, j’espère que, de notre président à tous ses copains ministres, ce sera l’occasion d’une remise en question. Mais j’en doute un peu.

Cet après-midi, livraison de 6 stères de bois… et rangement ! Odeur de forêt, pour faire oublier la monotonie du « je ramasse une bûche, je la range ». En deux heures, c’était fait. Ouf !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s