Ils sont revenus…

Ils sont revenus…

Depuis quelques années, de mystérieux personnages débarquent sur la grande place de l’église, à Galembrun vers la fin du mois d’octobre, pour cette période sombre, que certains appellent Halloween, d’autres Samhain ou Samain.

All Hallow Even, la veille de la Toussaint. Avec des mots d’origine germanique ou de l’ancien saxon… Mais même si les dates se côtoient, Halloween n’a cependant pas de rapport avec la fête de tous les saints catholiques. C’est le réveillon du jour de l’an celtique. L’année commençait alors le 1er novembre : Samhain. ( https://www.lexilogos.com/halloween.htm )

Certains en ont fait une fête commerciale de plus… d’autres proposent des rituels pour ce passage vers l’hiver… ou vont se recueillir sur les tombes familiales.

Mais à Galembrun, à cette période, notre artiste, sculpteur, créateur, nous propose de nouveaux personnages ! Toujours dans l’air du temps ! L’an dernier, en période de confinement, nous avons eu la visite de zombies. Cette année, c’est une dame Piqurella et ses assistants qui ont investi les lieux ! Quand certains se moquent de moi en me demandant de quoi j’ai peur pour ne pas me faire vacciner, là, j’avoue qu’avec une telle seringue j’hésiterais encore plus !!!!!

Et voici tous ses assistants… Courges et coloquintes sont à l’honneur, cheveux en barbe de maïs, ou boucles en bouchons, vieux galurin, bidons et tuyaux, elles et ils n’hésitent pas à braver la grisaille revenue.

Même deux des arbres bordant la place se sont camouflés en étranges bonshommes inquiétants, longs manteaux noirs et visages terrifiants…

Belle fin de semaine, profitez de ces tout derniers jours d’octobre, quelles que soient vos croyances ! Et surtout un très grand MERCI à Michel S. pour ses idées si amusantes qui égaient notre hameau, et BRAVO pour sa créativité toujours renouvelée !

Novembre, semaines 2 et 3

Novembre, semaines 2 et 3

Beaucoup de journées ensoleillées, ce mois-ci ! Et donc de magnifiques fins de journées, avec des couchers de soleil somptueux, parfois « nus » parfois un peu ennuagés, soit par les « fils » laissés par les avions, soit par quelques nuages de fin de journée…

Quelques balades dans les environs proches, munie de mon auto-autorisation au cas où je rencontrerais quelques contrôles au milieu des champs… chose qui tout de même serait un peu étonnante quand je ne passe que dans les champs voisins, accompagnée bien sûr de Flipelette (quand je pars vers la route, elle ne me suit pas). Fleurs de saison ? Folie de cet automne ensoleillé (mais frais) ? Du lilas refleurit, on voit encore des papillons, j’ai même rencontré un bourdon sniffant ces fleurs rouge vif qui continuent à éclairer le jardin.

Dans les haies, les branches mortes des buissons se couvrent de lichens, les baies noires ou rouges retiennent les rayons du soleil, et sur les vieux troncs coupés des champignons bénitiers s’entremêlent avec le lierre

La lumière est magnifiée par une légère brume bleutée, et le vieux banc est idéalement placé pour un admirer toute notre petite coulée verte, jusqu’aux bois.

Cadeau de ces superbes journées, la hampe d’un yucca, fleurs nacrées, sous le vieux chêne

Balade sur la colline en face de la maison, dans le petit bois, où passe la belle allée tracée par l’ancienne voie du tortillard qui reliait Cadours et Grenade. Les essences d’arbres n’offrent pas toute la gamme des rouges mordorés de certaines forêts, mais ici et là un rayon illumine d’or des feuillages, ou embellit une feuille morte suspendue entre deux branches, le vert des mousses tapisse le sentier, les feuilles dessinent des tapis multicolores, et sur les coins ombreux la rosée perle les jeunes herbes…

Au marché de Launac, le concours de citrouilles décorées a permis aux artistes d’exprimer leurs idées, rêves, fantasmes… pirates enchainés, toiles d’araignées, et même coronavirus !

Au milieu de tout ce soleil, une matinée de pluie… vite remplacée par un beau ciel bleu !

Mais malgré le soleil, les matinées sont plus que fraîches… et il a fallu rentrer les plantes ! La terrasse balayée, re-balayée continue à accueillir les feuilles de la treille (et du chêne voisin), aussi avons-nous décidé d’attendre que toutes les feuilles soient tombées avant de recommencer 😉 !

Ah, j’allais oublier, une drôle de rencontre sur le bord de la petite route…

Voilà, la dernière semaine de novembre débute, resterons-nous confinés en décembre ? J’avoue que par moments j’aimerais bien aller marcher un peu plus longtemps, j’aimerais bien aussi participer aux manifestations toulousaines avec lesquelles je me sens solidaire mais hélas pas active… Courage, nous finirons bien par en sortir ! En attendant, profitons de ces journées lumineuses (même si les manteaux sont ressortis…), et comme Ganesh, mon petit bouddha favori, faisons provision de soleil !