V’là l’printemps…

Il est bien là. Frais, venté, ensoleillé. Tellement venté et venteux qu’il a emporté dans ses rafales notre tonnelle et le joli rosier liane, refuge des oiseaux. J’ai retrouvé de nouveaux endroits où suspendre leurs mangeoires, mais ils semblent bien désorientés : c’est sur ce grand rosier qu’ils tenaient leurs réunions de fin de journée…

Une semaine de printemps : pâquerettes, ficaires, joubarbes, dames de onze heures, consoude, muscaris, primevères, et une coccinelle sur les nouvelles feuilles de menthe…

Les cerisiers et pruniers rivalisent de blancheur…

Et si les fins de journée ne sont pas aussi somptueuses qu’en automne ou en été, elles offrent de beaux moments de douceur (quand le vent n’est pas trop cinglant à mon poste préféré 😉 )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s