Renouveau…

Magnifique journée, ciel bleu, soleil, j’écris cette page en écoutant une retransmission depuis le théâtre de La Fenice, « la Mer » de Debussy et « Tableaux d’une exposition » de Moussorgski ( https://youtu.be/Rpy6iywvx7E ), une balade en fin d’après-midi, après avoir terminé le 4ème dossier de demande de subvention pour le prochain festival, « Danses et Musiques Pour Tous » organisé par notre association, juste avant l’heure officielle de retour à la maison 😉 … que demander de plus ? Bref, l’optimisme règne ! Donc, balade en fin d’après-midi, et comme je suis partie dans les champs voisins, j’étais accompagnée évidemment par Flipelette, mais cette fois nous étions trois, Noiri nous ayant rejoint.

Avant d’arriver dans le champ en jachère où en mai/juin je retrouve les orchis et orchidées sauvages, il faut traverser celui de Germaine, dont la partie proche de la maison est toujours entretenue par son fils : jardin à la terre fraîchement retournée, mais surtout beaucoup d’arbustes, des fleurs, et quelques fruitiers. Le rose délicat des fleurs de pêcher… quelle douceur !

Passage d’un champ à l’autre par une sente probablement tracée grâce aux allées et venues d’animaux sauvages, renards, et chevreuils (à voir les traces laissées par les sabots). Sur le champ, les sentes se croisent, dessinant un lacis de lignes pas vraiment droites… nous laissant le choix de la balade !

Au bout du champ, cette vue sur le vallonnement des champs travaillés, devenus verts, dont je ne me lasse pas… avec le coing qui autrefois marquait les limites des champs. Il y a une semaine, il était à peine en bourgeons, maintenant il se couvre de feuilles vert tendre. Pas assez de temps cette fois, mais il va falloir que j’aille vérifier si l’ancien chemin qui autrefois descendait jusqu’au ruisseau est toujours accessible, mais avec le remembrement et les rachats de terres, j’ai peur que ce ne soit plus possible…

Les haies d’églantiers, encore grises il y a une semaine, commencent maintenant à se couvrir de fleurs.

Et les bourdons ont repris leur ronde autour des fleurs. Encore un peu de patience, mars est là après-demain et le printemps dans trois semaines !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s