Le vol du bourdon

Aucune idée de la véritable identité de ce sniffeur de pollen, mais je peux vous assurer qu’il aimait ça ! Complètement ivre ! Le nez enfoui sur le pistil, le ventre saupoudré de cet or jaune pâle, culbute arrière dans le cœur des fleurs, jusqu’au moment où il en a eu probablement assez, et est reparti vers une autre althæa…

Quel goinfre !