Islande, 7

4 septembre, d’Akureyri à Husavìk. Nous sommes encore dans le Nord du pays. Quartier libre dans la ville d’Akureyri, les touristes (dont nous faisons partie 😉 ) sont nombreux dans les rues et les magasins de souvenirs… nous sommes loin du grand calme d’hier ! Et côté temps aussi, nous sommes loin du beau ciel bleu d’hier.

Nous aurons de la pluie presque toute la journée… Godafoss, lumineuse malgré la grisaille.

28_04sept17_MyvatnRoute vers Myvatn, que je me faisais une joie de revoir, et même de faire de nouvelles découvertes. Même pas eu envie de marcher, tellement le vent et la pluie nous ont découragées ! pourtant, on a essayé… Heureusement, la pluie s’étant arrêtée, nous avons pu découvrir à loisir Hverir et son paysage lunaire, étonnant, subjuguant. Roches jaune soufre, cratères de boue bleue bouillonnante, montagnes ocres, fumées (pas terrible l’odeur…), et, un peu en dehors du site balisé, un mini lac d’eau claire sur fond de terre ocre, herbes, fleurs. Jolie mais boueuse, la terre craquelée ! (et encore, sur la photo, j’avais déjà enlevé une bonne partie de boue).

Nous repartons vers Krafla, zone géothermique, son usine, ses kilomètres de tuyaux serpentant le long de la montagne, et le lac de cratère de Vìti, plus haut, d’un bleu-vert éclatant sous la grisaille.

Halte aux bains chauds de Myvatn, le passage depuis l’intérieur jusqu’au bassin, en plein courant d’air est plus que rafraichissant, mais une fois dans l’eau, quel régal, quel délassement ! Nous n’avons plus qu’à oublier la pluie, les ratages de la journée (compensés par d’autres découvertes, heureusement), et aller jusqu’à Husavìk pour passer la nuit. La maison d’hôtes est dans une ancienne maison aux parquets craquants, à la déco un peu kitsch, mais il y fait bon. Nous la partageons avec un trio de Japonais très discrets.

5 septembre, vers les fjords de l’Est. Changement de lumière, nous avons droit à une journée en bleu ! Avant de repartir de Husavìk, nous achetons du pain noir cuit sous terre, grâce à la vapeur des sources géothermales : il est délicieux, mais je ne saurais en décrire le goût. Encore une presqu’île, Tjornes, avant de retrouver la route 1. Nous avons droit à une route luxueuse… et à des paysages époustouflants encore une fois. En plus, nous sommes seules sur la route.

Arrêt à Asbyrgi, immense gorge en fer à cheval. Soit on accepte que ce soit le cheval volant (à 8 pattes) d’Odin qui a accidentellement touché le sol et laissé l’empreinte de son sabot, soit on est plus matérialiste et on cherche une explication géologique. Moi, j’ai décidé de ne pas choisir, et j’ai simplement admiré le lieu, en suivant un sentier dans la forêt toute dorée, qui aboutit au fond de la gorge à un lac adorable peuplé de canards, où on a du mal à distinguer la nature de son reflet tellement l’eau est claire sous ce ciel bleu.

Beaucoup de randonnées à faire dans cette gorge, mais… nous repartons, vers une nouvelle chute d’eau : Dettifoss. La route n’est plus du tout luxueuse… mais la région que nous traversons est fantastique : champs de cailloux, de roches jetées n’importe où, coupés de vastes étendues de taillis roux-dorés.

Et c’est Dettifoss. Impressionnante, grandiose. Un long chemin caillouteux pour arriver au bord de cette eau turbulente. Mais quelle récompense !

Il ne nous reste plus qu’à rallier l’Est de l’Islande. Traversée de montagnes, moutons, fermes, torrents, cascades, mais point de rennes, dans cette région où, dit-on, il y a des troupeaux… Sur la route, à force de guetter les rennes, j’ai bien failli nous embarquer dans le bas-côté de la route : les routes sont, en général, assez surélevées par rapport aux côtés. Mais rien de cassé, juste une belle frousse. Fin de journée, nous traversons Egilsstadir,  passons un col pour arriver à Seydisfjördur, le brouillard commence à tomber, dommage, ce petit port aurait été plus riant au soleil, avec ses maisons colorées…

Logement dans l’ancien hôpital transformé en AJ superbe. Devant la porte, les fauteuils pour prendre le soleil voisinent avec la pelle à déneiger…

La météo d’Anne-Marie annonce du soleil pour la suite…. en attendant, bonne nuit !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s