« … au mois de mai la rose »…

« Elle s’habillait lentement, elle ajustait un à un ses pétales […] Sa toilette mystérieuse avait donc duré des jours et des jours.

Et puis voici qu’un matin, justement à l’heure du soleil, elle s’était montrée.9mai14_2425

Et elle, qui avait travaillé avec tant de précision, dit en bâillant:

– Ah ! Je me réveille à peine… Je vous demande pardon… Je suis encore toute décoiffée… »

 

 

Le petit prince, alors, ne put contenir son admiration :

-Que vous êtes belle ! »

A. de Saint-Exupéry (et P. de Ronsard, pour le titre)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s