Gourmandise, gourmandises…

Plaisir des yeux, plaisir des papilles, plaisir de l’odorat, il n’est pas toujours besoin de plats extraordinaires pour sentir monter en soi ce plaisir qu’est la gourmandise… j’ai souvenir de soupes qui mijotaient dans un grand faitout lors de certaines haltes islandaises, où on ne vous compte pas le nombre d’assiettées que vous dégustiez, réconfortantes lorsque dehors le vent plutôt frais souffle ! ce n’était pas de la grande cuisine, mais… quel plaisir !

Cazenave Bayonne_852Plaisir des yeux, en entrant dans certains lieux, telle la chocolaterie Cazenave à Bayonne, ( http://www.chocolats-bayonne-cazenave.fr/index.php ), lieu emblématique pour notre famille… fins de balades, évènements particuliers, entre mère et fille, entre grand-mère et petites-filles… entre amies. La dégustation du chocolat, au lait et bien mousseux ou à l’eau et bien épais, accompagné de tranches de brioches grillées, est encore meilleure sous la belle verrière, et dans les jolies tasses en porcelaine…

Plaisir de yeux aussi, avant le plaisir de la dégustation… dans ces pubs anglais, écossais, aux boiseries sombres, aux cuivres rutilants, avec leurs étagères garnies de whiskies, leurs panonceaux de bières… dans les belles caves de nos vignobles français… dans ces magasins de confiseries et gâteaux… ou dans cette brasserie bâloise…

En fait, le plaisir des yeux précède très souvent celui des papilles et de l’odorat ! Tenez, un vrai beau magasin de fromages, à Amsterdam, l’étalage d’épices à Assouan, les fruits secs au marché de la Boqueria de Barcelone, les senteurs des marchés de Provence, les fumets (et fumées) du stand libanais à la fête de l’Huma, une cave d’affinage de Saint Nectaire…

et tous ces plats d’ici, ou venus d’ailleurs, autour des quels on se retrouve entre amis, en famille… tous ces desserts, cannelés bordelais, biscuits de Noël, châtaignes grillées au coin d’une cheminée ou grignotées dans la rue, glaces italiennes

Sans oublier toutes ces gourmandises « nature », celle de notre région : l’ail violet de Cadours, celles de nos vergers, de nos jardins, fruits cueillis au détour d’une balade, fruits ramassés chez un producteur, vous savez, ces fruits dont le jus sucré vous coule entre les doigts lorsqu’on les croque…

Des gourmandises, il y en a tant et tant…Beaujolais_881 gourmandises subtiles, gourmandises de luxe, gourmandises nature, à croquer, à savourer, et… à déguster avec modération…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s