Un courageux !

Installé depuis quatre ou cinq ans dans un coin du jardin, il en a vu de toutes les couleurs, le pauvre… ratiboisé par la tondeuse, bousculé par le vent d’ouest, oublié même… et pourtant il est là, têtu, et enfin nous offre quelques fleurs ! Et selon l’heure, l’éclairage, elles peuvent passer du rose au rouge…

Un jour, c’est sûr, il sera aussi beau que ses collègues des catalogues et des jardins bien entretenus… avec ce joli nom, il n’a pas fini de nous surprendre, notre lagerstroemia.03_22août18_lagerstroemia