L’été …

Le milieu du mois d’août est déjà passé, l’été s’en va… mais est-il vraiment venu, du moins chez nous ? Les températures valsent de canicule à fraîcheur, les averses se croient en mars, là les incendies font rage, ici ce sont les inondations, on se sent impuissant devant ces révoltes de notre Terre, mais pourtant que pouvons-nous faire, à notre échelle ? comment contraindre multinationales, industriels, chefs d’états à réfléchir, à prendre en compte cet environnement qui dérègle notre planète ?

Malgré ces températures en zigzag, un jour 35° le lendemain22…, je me sens privilégiée : l’herbe est verte, les bois sur la colline en face sont toujours là, les oiseaux continuent à virevolter autour de nos arbres, les rosiers refleurissent, je peux aller marcher dans la campagne environnante (bon, d’accord, vers « la plaine », c’est triste de voir ces immenses champs sans haies ni arbres), il reste des maraîchers à taille humaine sur les marchés du coin, et si je fais attention, je n’ai pas besoin de prendre la voiture plus de 2 fois par semaine… Cette semaine, j’ai repris la marche, avec la ferme intention de continuer régulièrement. On verra bien…

Tout de même, quelques balades cet été. Passages de la famille (merci pour le très gros coup de main donné pendant les Festival Danses et Musiques Pour Tous, entre le 12 et le 18 juillet !), passages d’ami.e.s. L’occasion de faire un tour à Sarrant, qui reprend vie avec l’installation d’artistes, d’ateliers d’écriture, de gravure, de sérigraphie, de reliure, d’enluminure, et se refait une beauté, rues réaménagées, maisons rénovées. Sans oublier, évidemment, la Librairie Tartinerie, organisatrice de tant d’événements, et grâce à qui ce village est devenu célèbre… Transformation complète pour ce village médiéval qui, au XVIe siècle, était connu pour sa confrérie de violonistes aveugles, et devient maintenant un village de l’illustration.

Un deuxième passage, fin juillet, avec nos ami.e.s, parce qu’on ne s’en lasse pas 😉 !

Autre village du Gers, un peu endormi lors de notre passage. C’était pourtant jour de marché d’artisans d’art… Saint Clar, vieille halle, placettes fleuries et maisons en pierre blanche. Un peu étonnant, tout de même, ce manque de monde. Peut-être que la situation sanitaire dans laquelle on nous fait vivre n’a pas facilité les déplacements… ou c’était trop tôt dans la saison ?

Nous avons tout de même fêté deux fois l’anniversaire de Raymond, une première fois en famille, une deuxième fois avec des ami.e.s.

Juillet s’est terminé, le mois d’août a pris le relais. La maison a retrouvé son calme (du moins côté « senior » 😉 ), mais avant le repos complet et la reprise des activités habituelles, Viera a pu venir passer quelques jours, et nous avons fait un (tout petit) peu de tourisme grâce à Amandine… A suivre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s