Vous prendrez bien un peu de manif ?

31 mars 2016… DSC_1457_10817« on » l’attendait. Sera-t-elle importante ? Les gens ne vont-ils pas se lasser ? Voilà, on commence à avoir les réponses. Non, non, et non, pas de lassitude. On marche encore, on tient encore les banderoles, on sort les parapluies s’il le faut, mais on y est. Là, bien présent, bien vivant. Avec les copains, avec les collègues, avec les enfants parfois, et même avec nos amis à quatre pattes. Je ne peux vous parler que de Toulouse, ce matin. Les premiers ont démarré à 10h30, les derniers sont arrivés vers 14 heures… plus de 3 heures de manif, bien compacte, énergique. Je n’ai pas eu le courage de faire, comme souvent, le trajet depuis la tête de manif jusqu’à la fin, c’était vraiment trèèèèès loin.

Alors j’ai marché, un peu avec les uns, un peu avec les autres, des territoriaux à l’EDF (ou ce qui était l’EDF), en passant bien sûr par le spectacle. Pris des photos de face, de dos, de près et de loin, distribution de drapeaux, recherche de copines, sourire de retraité, discussions de collègues…

A Arnaud-Bernard, le cortège a dû se séparer pour passer de chaque côté des massifs du rond-point…

Les pancartes, les banderoles passent, cheminots, au loin La Poste (bon, on n’aura pas de courrier aujourd’hui…), les garages (tiens, des nouveaux ?), les hôpitaux, Airbus, 4 copines avec leur banderole perso, les territoriaux…. et tant d’autres !

La pluie s’est invitée vers 13 heures, on a ouvert les parapluies, mis les capuches, et on a continué.DSC_1482_10827.JPGLa Garonne a regardé passer tous ces marcheurs sur le pont des Catalans, imperturbable sous la grisaille, les statues du jardin Raymond IV n’ont pas bronché !, et l’arrivée prévue sur la place saint Cyprien était bien gardée…

Je ne sais si les forces de l’ordre ont dû intervenir, mais elles étaient là, guettant au départ, surveillant à l’arrivée, bottées, casquées, boucliérisées, harnachées comme des va-t-en-guerre, barrant la route, frôlant la provocation. Car franchement, ces salariés ne devraient-ils pas être à nos côtés plutôt que face à nous ? Personnellement, je ne me sens pas vraiment en sécurité quand je les vois ainsi.

Si quelqu’un peut me dire à quelle heure les derniers sont arrivés… moi, je n’ai pas eu la patience de les attendre, mais si j’entends dire « Toulouse, 562 manifestants selon la police », c’est certain, j’aurai du mal à le croire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s