Avec le temps, va…

Vals en Ariège_1684

Le temps… « Un jour le temps qui passe ça devient le temps qui reste »…Le temps qui passe. Le temps qui reste. Pas le temps. Bousculé par le temps. Le temps de rien faire. Le temps qui n’en finit pas. « Il faut donner du temps au temps  » (M. de Cervantès). Il faut être de son temps. « De temps en temps il faut se reposer de ne rien faire » (Cocteau). Tuer le temps. « Dans le temps, même le futur était mieux » (K. Valentin). C’était mieux avant… Oui, bon, je ne vais pas vous sortir tous les poncifs sur le temps, ni toutes les citations, il y en aurait trop, et puis ce n’est pas vraiment mon propos ! Aujourd’hui, j’en connais qui comptent le temps qui reste avant le verdict des urnes. Et j’ai pensé qu’un petit tour sur le temps et ces objets qui nous le « donnent » en nous l’enlevant aussitôt… vous suivez ? vous dites « c’est 18 heures », et paf, fini, on passe déjà à un autre chiffre… donc, un petit tour autour des horloges, pourquoi pas ? Horloges fantastiques, d’hier, d’aujourd’hui, d’ici, d’ailleurs. Besançon, grande ville du temps… du Jacquemart de la Madeleine aux LIP, un musée du temps dans le palais Granvelle où un pendule de Foucault égrène les jours…

Et puis toutes les horloges disséminées ça et là dans nos villes, sur lesquelles nous jetons un œil inquiet, suis-je à l’heure ? ai-je encore le temps ? ou rassurant ! Paris, Toulouse, Lyon, horloges de nos villages sur les clochers, sur le fronton de nos mairies…

Un très beau musée à visiter, à L’Isle Jourdain (32), musée campanaire vraiment intéressant, juste en face de la maison de monsieur Augé (créateur du petit Larousse, oui oui, le dictionnaire), d’accord, campanaire = cloche, mais ce sont les cloches qui, dans notre pays rythment encore nos journées, quand des voisins n’ont pas intenté un procès au clocher pour le faire taire…

Je glisserai aussi sur les ravages du temps, en exergue sur une façade toulousaine (désormais fermée à la vue du curieux par une grosse porte à digicode, hélas), ou au hasard de nos campagnes…

Un tout petit tour sur le défilé du temps, avec la belle fête des conscrits de Villefranche sur Saône, où défilent sous nos yeux les âges de la vie. Mais je reparlerai de cette fête, avec d’autres fêtes traditionnelles d’ici et d’ailleurs !

Un très beau souvenir de ce circuit « sur la route des coucous » côté allemand, magnifique, où nous sommes même entrés dans un coucou…

Pékin_1649

Et si je n’ai pas de photo, évidemment, du veilleur qui, au Moyen Age, passait dans les rues de nos villes en déclamant l’heure « dormez tranquilles, braves gens », à Pékin, la Tour du Tambour marquait par des roulements de tambour toutes les deux heures. Maintenant, les touristes bénéficient d’une démonstration tous les quarts d’heure…

Et le temps qui passe, le temps des joies, c’est aussi…anniversaire_1692

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s